Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon premier aveugle par Catherine Bureau

Mon premier aveugle par Catherine Bureau

- Votre premier aveugle ?

Enfant, j’habitais à Nantes, et je n’avais qu’à regarder par dessus le mur du jardin

pour observer la vie d’un petit centre pour enfants handicapés, regard curieux, méli-

mélo d’ émotions enfantines, curiosité, peur, attirance, pitié peut-être, je ne sais plus

le sens de ce mot….

Et puis, une approche personnelle. A 7 ans, j’ai reçu une bétonneuse sur la tête, le

nez en bouillie, les nerfs optiques écrasés,… Après le coma, noir total, j’aurais dû

rester aveugle, et finalement j’ai vu double, ça m’a fait rire, beaucoup rire, et puis

tout est rentré dans l’ordre, quelques mois et interventions après … Les chirurgiens

s’estomaquaient et ma mère criait au miracle !

Et puis... Rien... Expédié tout ça dans le reptilien !

Et puis... Bien plus tard, au Cambodge, à Battambang, dans un institut de massage

tenu par des aveugles, j’ai reçu un massage d’une heure, par 2 aveugles ( hommes), 4

mains... Ils m’avaient couverte d’un drap bleue, ce qui limitait pas mal le contact, mais

j’ai eu les larmes aux yeux tout le temps et après je me suis cachée derrière un rideau

pour évacuer les larmes, pas eu le temps de mettre des mots sur ces émotions, juste

eu besoin de dire merci …. Plus que ça, n’aurait pas été convenable en ce lieu.

Et puis…. En Dordogne, il y a une quinzaine d’années, quelqu’un m’a proposé de faire

accorder mon piano par un aveugle. Il était bien sûr accompagné d’un assistant qui

faisait écran entre lui et moi, accordage parfait, rencontre frustrante car « évitée » !

Et puis...Récemment, cette rencontre frontale, du 3ème type au moins ! avec mister

JPB ! Là, tout est chamboulé, concepts balayés, maelstrom d’empathie, étonnement,

 admiration, reconnaissance, prises de conscience,remises en question, bref, un

chantier ! L’illusion du handicap ! Jacques Lusseyran (écrivain aveugle) dit que « les yeux

sont des miroirs, et quand les miroirs sont brisés, les yeux continuent de vivre…. »

 

 - Que vous évoque la cécité ?

Moi qui suis amoureuse de la lumière, dépendante affective du soleil, flippée de la

grisaille, lézard sinon rien... et bien la cécité, c’est douloureux à évoquer, forcément.

Maintenant, je sais qu’il y a de la lumière ailleurs, en-dedans, derrière les yeux,

éclairante et réchauffante, ça me rassure !

Et sur un autre plan, il y a la cécité de l’ignorance, ne pas voir la misère, ne pas voir la souffrance, ne pas voir la vanité, ne pas se voir soi-même….

 

-Citez trois personnes aujourd'hui disparues que vous auriez aimé rencontrer ?

Croiser Rimbaud, à 17 ans, au détour d’un sentier, "par un soir bleu d’été, picoté par les blés "

 

 

Amadou Hampate Ba, le vieillard -bibliothèque, pour son Enseignement, et mon grand frisson africain…

Bobby Lapointe ! Pour les mots en délire, les fous rires et la tendresse !

( Sans être dupe que toutes ces personnes pourraient être bien moins poétiques dans la vraie vie…. 

 

- Qu’est- ce- qui vous manque le plus ?

Tout ! Non, mais quand même, l’éradication de la souffrance, le pain et la paix pour tous .

 

- Que vous me feriez à manger ?

Une salade de saison, avec du craquant du croquant, du moelleux, des graines, des

germes, des noix, du piment, du poivre, du sucre, de l’aigre- doux, citron gingembre

olives…..Du potager que je n’ai pas !

 

- Faire parler un animal ?

Un frelon, une tique, pour qu’ils m’expliquent leur voracité, et trouver un terrain

d’entente -avec eux !

 

-Que regardez vous en premier chez l’autre ?

Je regarde la voix, et je guette le sourire…

 

- Qu’est-ce-qui vous fait le plus peur ?

L’irréparable

 

- Où m’emmèneriez vous en voyage ?

Dans un jardin, Grenade, l’Alhambra peut-être, ou bien dans mon jardin…

 

- Qu’aimeriez vous décrire à un aveugle ?

Les plis de la mer certains jours, et ma bibliothèque….

Mon premier aveugle par Catherine Bureau
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Jean-Pierre Brouillaud

amoureux de l'inconnu voyageant pour l'Aimer davantage !
Voir le profil de Jean-Pierre Brouillaud sur le portail Overblog

Commenter cet article